Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Vente

Le rapport de diagnostic de performance énergétique porte, outre les exceptions de l’article R134-1 du Code de la Construction et de l’Habitation, sur tous les bâtiments clos et couverts proposés à la vente. De plus, il a la particularité dans le cadre de ces recommandations de donner des indications sur l’estimation du coût des travaux, les économies engendrées par ces travaux et l’estimation du retour sur investissement.

Le diagnostic de performance énergétique doit être annexé à la promesse de vente ou, à défaut de promesse, à l’acte authentique de vente.

La validité du diagnostic est de 10 ans.

Location

Le rapport de diagnostic de performance énergétique porte actuellement, outre les exceptions de l’article R134-1 du Code de la Construction et de l’Habitation, sur les logements proposés à la location dans le cadre d’un bail à usage principal d’habitation ou mixte, d’une location saisonnière, d’une location meublé ou d’un logement de fonction.

Le diagnostic de performance énergétique doit être annexé au bail.

La validité du diagnostic est de 10 ans.

Bâtiments publics

Le rapport de diagnostic de performance énergétique concerne les bâtiments relevant du classement établissement recevant du public de la 1ère à la 4ème catégorie d’une SHON supérieure à 1000 m2 et occupés par les services d’une collectivité publique ou d’un établissement public.

Dans ce cadre, l’exploitant affiche le diagnostic de performance énergétique de manière visible pour le public à proximité de l’entrée principale ou du point d’accueil.

La validité du diagnostic est de 10 ans.

Bâtiments neufs

Le rapport de diagnostic de performance énergétique concerne les constructions de bâtiments ou d’une extension de bâtiment dont le permis de construire a été déposé après le 30 juin 2007. Il est établi après contrôle de la réalité de la construction avec la fiche de synthèse thermique, et permet de contrôler le respect des règles de construction imposées par la RT 2005.

Il doit être remis au propriétaire au plus tard le jour de la réception du bâtiment ou de son extension.

La validité du diagnostic est de 10 ans.

Création de site internet: Cianeo